Reco de l'Etape du tour !

Publié le 25 Juin 2015

Par Michel Quere

Et oui vous en rêvez tous de cette fameuse Etape du Tour. On est plusieurs à s'être inscrits cette année.
Alors rien que pour vous, on a fait une reconnaissance le week-end dernier.

Le temps est au beau ce dimanche et c'est le moment idéal à quelques semaines du grand jour de se rendre à Saint-Jean de Maurienne pour palper ce parcours.
Je pars donc avec mon ami Laurent du Grésivaudan. Pas très matinal: on démarre de Saint-Jean à 9h20.

Ca commence par quelques kilomètres en fond de vallée pour atteindre le bas du Col de Chaussy au bout de 5km. C'est parti pour 15km d'ascension.
La route est agréablement large en bas (ca va aider pour la masse du peloton). Pente vers 6-7% avec un replat au milieu. La fin est plus dure et la route plus étroite.
Ce col est vraiment très beau et mérite le déplacement. On bascule à 1600m d'altitude (km20) et là attention: la descente est longue, sinueuse et dangereuse.
En plus il va y avoir du monde dans ce début d'étape, donc faire être sur ses gardes! En bas on rejoint le col de la Madeleine. La route est plus large et donc c'est moins stressant.

On arrive donc en fond de vallée et on nous propose ensuite une quarantaine de kilomètre vers Epierre (km50) pour revenir ensuite vers le col du Glandon. On va couper cette boucle car c'est sans intérêt.
On démarre donc le col du Glandon (km65): 25km de montée jusqu'au col de la Croix de Fer. C'est du très lourd. Pentes vers 7-8% au début, replat dans le village au milieu, ca se corse ensuite et la fin est très difficile (11-12% pendant plus de 2km). En plus le vent peut se mettre de la partie tout en haut (nous on a eu de la chance car il était de dos dans la montée). Le froid aussi peut vous surprendre là-haut.
Entre les 2 cols du Glandon et de la Croix de Fer (2081m) s'est plus cool mais là aussi le vent peut faire mal.

On bascule ensuite dans la vallée de l'Arvan. Le début de la descente est très belle. On croise même Romain Bardet qui terminait la Croix de fer à fond derrière un scooter...
Mais la suite de la descente est dangereuse en traversant les villages de Saint-Sorlin et Saint-Jean d'Arves. Bitume difforme, nids de poule... Attention!
Puis on bifurque à droite au niveau d'un pont (km100) pour attaquer le col du Mollard. Le moins dur de la journée, assez sympa et très varié. Le haut est à 1600m quand même.
La descente est un peu piégeuse sur le début, virages très serrés! Ensuite on rejoint Saint-Jean sur une route plus large pour la montée finale vers la Toussuire.
Cette montée paraît tranquille, mais méfiez vous, elle ne l'est pas du tout: elle va faire très mal et ce pour plusieurs raisons.
D'abord c'est la fin de course après 3500m de dénivelé. Ensuite il y a 15 km de montée. C'est très long. De plus de longues lignes droites monotones, les derniers kilomètres n'en finissent pas. Bien orientée, le soleil tape! Le derniers kilomètres sont plus durs (7-8%). On a donc tous les ingrédients pour des défaillances. Alors prudence les amis, il faudra gérer la course avec intelligence et surtout ne pas laisser trop de force dans les 2 premiers cols car sinon la sanction va être terrible!

On a passé une superbe journée avec Laurent. Les conditions étaient idéales. On a croisé et doublé un paquet de cyclistes. Pour anecdote un magasin de cycle de Chambéry organisait ce jour là la reconnaissance de l'étape pour une centaine de ces clients avec maillot à ses couleurs. Des ravitaillements étaient préparés le long du parcours et on a pu profiter gratuitement de celui de l'arrivée à la Toussuire: jambon, fromage, coca et pâtisseries ont été dévorés avec délice après 6 heures d'effort!

A bientôt donc pour en découdre!

Reco de l'Etape du tour !

Rédigé par Chamrousse Team Cyclosport

Repost 0
Commenter cet article

lolo 28/06/2015 13:16

Merci michel pour ce résumé !