Résumé de la course du guerrier David !

Publié le 31 Mars 2016

" Un peu plus confiant qu’il y a 15 jours pour le GP DE VILLIEU, je me suis présenté au départ de ce GP de la VILETTE SUR AIN en 3 ème catégorie.

J’ai fait le déplacement avec LUCAS RONAT, qui est mon conseil pour rouler en peloton, malgrés son jeune âge, il en sait beaucoup plus long sur les techniques et la roublardise à mettre en pratique, et Philippe Ronat pour assurer la préparation des vélos, le ravitaillement et nous donner les conseils tactiques. Philippe n’est jamais avare de conseils.

La course du jour était sur une boucle particulièrement exposée au vent de 7.4 km, que nous devions réaliser 13 fois avec comme principale difficulté une bosse de 1 km de 100 M de dénivelé avec des passages à 8 ,9 %. Une descente en sous-bois sur une route partiellement mouillée nous amenait sur le retour qui était balayée par un vent soutenu. Philippe nous avait prévenu que cette brise allait jouer des tours à de nombreux coureurs, il avait raison.

Après un départ très rapide je me plaçais aisément dans les premières positions à l’abri dans le peloton alors que certains tentaient de s’échapper.

En bas de la première descente, très confiant dans les roues, je me fais ma première frayeur en bloquant la roue arrière à vive allure suite à un ralentissement. Lucas revient à ma hauteur en souriant et me conseillant de mieux doser mon freinage dans cette zone glissante.

Dans le peloton la nervosité se fait sentir, les coureurs très vigilants sur les tentatives d’échappée répondent par de nouvelles tentatives. Les écarts provoquant des contacts sont sans conséquence grâce à la dextérité des cyclistes. La 1ère heure de course est insoutenable, les muscles à la limite de la rupture à chaque changement de rythme, côté cardiaque ce n’est guère mieux. Les nombreuses séance de PMA que me fait faire herve GEBEL mon coach me permettent de de ne pas bâcher…

Je lutte pour ne pas me faire décrocher, toujours vigilant pour conserver ma place en tête du peloton je veille à doubler des coureurs sur les côtés, n’ayant pas l’agilité de LUCAS qui lui se faufile par le centre à l’abri du vent.

Au 4ème tour je tente de m’échapper, mais je me laisse reprendre prudemment dans la ligne droite du retour ou le vent ramène à la raison.

A ce moment, au 5éme tour, un groupe de 15 coureurs crée une cassure, ce sera la bonne échappée du jour que je regarde partir…

Un deuxième groupe de 4 coureurs se détachera dans le 8ème tour en contre dans la bosse composée des meilleure grimpeurs.

A trois tours de l’arrivée nous sommes toujours en peloton mais le rythme est nettement moins soutenu, ce sera une arrivée en peloton pour le reste des coureurs.

Je décide de tenter ma chance cette fois çi de derrière en bas de la descente sachant que personne ne voudra rouler dans le vent pour venir me chercher. Surprenant le peloton j’arrive à prendre une centaine de mètre d’avance, et je m’aperçois que LUCAS a pris ma roue, notre échappée ira au bout devant un peloton, ou nous récupérons 2 coureurs

Un 22 éme place pour LUCAS et 24 éme pour moi.

Prochain rendez-vous GP de viennne le 10 avril

Résumé de la course du guerrier David !
Résumé de la course du guerrier David !
Résumé de la course du guerrier David !

Rédigé par Chamrousse Team Cyclosport

Repost 0
Commenter cet article

Jluc 31/03/2016 17:50

Et attendez qu'il attaque en mettant les mains en bas du guidon ...!