Ardechoise 2016 : 8 chamroussiens, 7 podiums !

Publié le 21 Juin 2016

Une fois n’est pas coutume, je vais vous faire mon petit résumé de la course façon Michel en direct live streaming alerte info !

Tout d’abord tout commence forcément par une organisation dirigée de main de maître par Mr Welcome on Board, également surnommé «Kinkin» Boujard avec une arrivée au lieu de rendez-vous en camping car king size maxi confort ultra brillant pour vous mettre dans les meilleures conditions. Direction St Félicien avec Guillaume et Sandrine pour retrouver Lolo, Véro et Jean-Luc chez nos amis Ardéchois toujours aussi accueillants et chaleureux ! Encore un grand merci à eux !

Et nous voilà posés et installés à deux pas de la ligne de départ. Un petit décrassage traditionnel est organisé direction le Buisson… le col, et nous voilà fin prêts pour le lendemain avec chacun sa course déjà en tête… malgré la météo annoncée. Sandrine, Anne-Marie et Christian sur les Boutieres : ouille ouille ouille ! pour moi l’Ardéchoise tout comme Jean-Luc, Guillaume et David : Aie Aie, et Lolo la Vélo-Marathon : waow !

Mais avant de vous parler de la course, il faut que je vous parle du fameux repas de veille de course que l’on aime tant ! Tout commençait bien avec les pâtes à Kinkin… mais c’était sans compter sur un travail de sappe organisé par Jean-Lucchini himself à mon encontre : mais pourquoi tu fais l’Ardéchoise, et pourquoi pas la vélo-Marathon avec Lolo et patati et patata… quand la bombe fut lachée par Lolo : si tu fais les Sucs, on y va ensemble ! Et voilà comment en 5 minutes, on change son objectif de l’année : un podium de caté sur l’Ardechoise !

Et donc nous revoilà, tous, frais et dispo sur la ligne de départ, avec un temps encore clément et un record d’affluence à plus de 17000 engagés ! Le temps de discuter le coup «Il va pleuvoir ?…», «en ce moment j’ai la scoumoune…», «p’tain regarde qui est là…» «oh la la il est costaud celui la…» «oh salut toi » et le départ est donné ! Contrairement à l’an passé, le réveil est immédiat, le col du Buisson est attaqué d’emblée à vive allure, 2 minutes de moins qu’en 2015, et tout de suite il y a des cassures ! Je reste devant, mais du coup je perds mon Saint Bernard, ma référence, vainqueur des Sucs l’année passée, mon Lolo, mais ce qui est dit est dit en avant sur les Sucs ! La descente est chaude ou plutôt mouillée, du coup il faut vite doubler ceux qui ne sont pas à l’aise, et pan une cassure ! Obligé de faire un CLM dans la plaine pour recoller au groupe de Jean-Luc. C’est fait aux pieds des Nonières, juste le temps de récupérer qu’ils en remettent une couche. La, petit doute, je vais pas pouvoir tenir les 235 km comme ça ! Faut se calmer les gars ! Heureusement ce fut le cas. La transition jusqu’au col de Mezilhac s’est faite au rythme, et je reste bien au chaud à proximité de Jean-luc. Mais à 3 trois km de la séparation des parcours, c’est reparti très fort, voir trop, là, je décide d’en garder avec l’espoir que Lolo recolle, mais personne en vue.

Ce fut long avant de le retrouver, car après la séparation des parcours direction les crêtes : je me retrouvais seul. Renseignements pris il y en a 2 devant à 5 minutes, difficile de recoller, alors pas d’affolement, la forme est là, je garde un bon rythme sans taper dedans. Je passe les Col du Gerbier, de la Croix de Boutières, Médille, Viallard et Col de la Scie : facile. On applique les choses simples : pédaler, manger, boire, profiter (un peu) du paysage et enfin après une quarantaine de kilométres, voilà mon rayon de soleil : Lolo recolle au pied du Col de l’Ardéchoise mais avec deux autres concurrents et… pour connaitre les deux loustics, mauvaise nouvelle, le niveau est là ! Mais moi aussi !

Un bon train s’installe, pas de discussions, des relais, le tout comme j’aime : personne rechigne. La pluie s’est installée et je sens que ça va se jouer au premier qui craque : il reste une place sur le podium ! Dans nos relais, quelques coureurs d’autres parcours, viennent se méler et nous géner. On est dans le col de Feydraparet, je décide de me débarasser des quelques inopportuns en accélérant, mais cela crée une cassure entre nous : aie Lolo est dans le dur !!!! Lionel saute dans ma roue… je marque le pas pour voir si Lolo revient… non, Mais Greg Tomasini du GMC tente de revenir, pas facile, il est à la peine aussi ! et Lionel, lui, continue dans un bon rythme, on est partis !

Et là grand moment, on roule la tête dans les épaules, et la pluie s’abat sur nous avant de laisser place à la grêle ! Mais rien ne nous arrête ! Les conditions sont dantesques ! Mais la grêle sur les cuisses, presque ça te réchauffe ! Sur la route il y a au moins 3 cm d’eau qui s’écoulent, tous les randonneurs sont arrêtés sur les côtés à l’abri du moindre porche ou arrêt de bus : c’est la marche de l’empereur en Ardèche ;) et nous on continue !

A ce moment là, les mains sont gelées, je n’arrive même plus à pousser la manette pour mettre la plaque ;), je m’y reprend à 3 fois… j’enfile malgré tout le coupe vent Bjorka (tooooop !!!) pour la descente direction Lalouvesc. Malgré les tremblements et les conditions, je me sens super bien, voir trop, même euphorique…

On attaque le pied du dernier col, je pense démarrer… mais…quoi… non… plus rien… c’est Lionel Séguret qui part (comme à la Beaume Drobie !) arrrghh… c’est l’hypo, je l’ai pas vue venir, une «hippo toute rose» ! Coup de bambou, des étoiles devant les yeux… mauvais tout ça ! Mais incroyable, plutôt que d’être abattu, j’arrive à me ressaisir, je me force à manger, j’avale trois gels coup sur coup ! Je manque de tomber avec les mains gélées qui glissent du guidon, je reprends un peu de rythme… et retrouve un esprit clair voir des jambes et j’attaque la descente jusqu’à la ligne, pied au plancher sur route mouillée ! Merci Michelin Pro 4 !

Et là miracle, je ne sais pas où, je ne sais pas comment, mais Lionel est derrière moi au classement général, je l’ai doublé ? Vraisemblablement il a dû partir sur la vélo Marathon avec les 10 minutes d’avance et se rabattre sur les Sucs ! Et là je me dis que j’ai bien fait de suivre les meilleurs en début de course et bien fait de m’accrocher dans la dernière montée !

Le Grâal est là : 3eme au scratch !!!! et 2eme de la caté !!!! L’objectif est plus qu’atteint. Merci Lucchini et Lolo ! Rendez-vous l’année prochaine, sur… la Vélo-Marathon, ensemble ?

Plus tard c’est le débriefing, on refait la course ! Laurent finit 6eme et 3eme caté sur les Sucs : on est ensemble sur le podium !

Jean-Luc fait 3eme au scratch et 1er caté avec une course de fou ! Anne-Marie fait 2eme au scratch et en caté, et dire que ce n’est pas encore son objectif, le meilleur est à venir ! Guillaume fait son meilleur temps et sa meilleure place sur l’Ardechoise 29eme, pow pow pow, Sandrine, elle, ne doit plus confondre ravitaillement et relais château ;) surtout quand le podium n’est pas si loin quant à Kinkin le plaisir était au rendez-vous !

Enfin saluons l’abnégation de David, qui enchaine les courses et qui après les 3 ballons, 7h30 sous la pluie et une bonne crève vient s’aligner sur l’Ardéchoise, même le DI2 n’a pas autant de résistance !

PS : il n'y pas de photo d'Anne-Marie sur le podium… il a fallu aller chercher David dans la pampa ;))))))

Ardechoise 2016 : 8 chamroussiens, 7 podiums !
Ardechoise 2016 : 8 chamroussiens, 7 podiums !
Ardechoise 2016 : 8 chamroussiens, 7 podiums !
Ardechoise 2016 : 8 chamroussiens, 7 podiums !
Ardechoise 2016 : 8 chamroussiens, 7 podiums !
Ardechoise 2016 : 8 chamroussiens, 7 podiums !

Rédigé par Chamrousse Team Cyclosport

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Guillaume 27/06/2016 23:49

Fred, génial de revivre ta course 10jours après. Et sans la caméra......;)

Guillaume 27/06/2016 23:40

Un grand cru, notre Kinkin a encore franchit une étape dans l'orga, car le briefing dans le camping car c'était la grande classe.
Mais surtout encore un très bon moment avec le Team et en plus avec des résultats.
Bravo à tous

Grofredo 21/06/2016 23:35

Trop trop content pour tout le monde...trop envie de remonter sur un velo en 2017. ...trop envie de remettre un dossard et trop envie de faire des week ends avec vous

Anne Marie 21/06/2016 22:23

Trop bien le récit !

Hervé 21/06/2016 21:25

Bravo les artistes . Il va devenir ingérable le président avec un résultat pareil !! ça donne envie de reprendre l'entrainement plus sérieusement ..................... pour de plus modestes résultats . C'est pas juste .

FredK 22/06/2016 09:33

Tu vas tout faire péter sur tes terres ce week-end ;)