Retour sur les 3 Ballons!

Publié le 21 Juin 2011

C’est pour moi un peu un retour en arrière. Année 2008 C’est ma première saison avec le team Chamrousse, j’accompagne mes potes JP et Fil sur leur grand trophée. Malheureusement suite à une blessure je suis contraint de laisser partir seuls pour les 3 ballons… 3-ballons 0808s 

                                                        photo souvenir des 3 ballons 2008

 

3 ans plus tard, Pierre  a décidé lui aussi  de relever le défi du GT. FredO l’accompagne sur 7 épreuves (dommage il en faut 8 pour gagner FredO !!!) et c’est avec beaucoup de plaisir que je les suis sur quelques une de ces belles cyclos : l’Epervier, La Ventoux et les 3 Ballons!

Pour être très franc cette épreuve me fait un peu peur. Ne dit on pas qu’elle est équivalente voir plus longue qu’une Marmotte (+ 15mn parait-il...) Pour moi elle est idéalement placée 2 semaines avant la Clermont Aurillac Clermont ! J’y vais donc sans ambition si ce n’est celle de parfaire ma condition physique et surtout d'aider Pierre à conserver le maillot….Si il crève ou a un ennui mécanique je pourrais
toujours letre la mais il faudra sans doute qu’il attende une bonne demi heure voir 1 heure car c’est le temps qui nous sépare à l’arrivée de  la Marmotte !

La semaine a été plutôt pénible coté boulot et coté vélo ca n’a pas été top top non plus. Une sortie à St Nizier sous des trombes d’eau histoire de s’endurcir pour les conditions climatiques vosgiennes et le lendemain une chute en voulant bricoler le compteur en roulant.  Je m’en sors pas trop mal quand même avec juste  un doigt en sucette qui m’empêche de freiner correctement (tant pis j’irais plus vite comme cela) et 2 ou 3 contusions... Malgré  cela mes indices de forme et fatigue sont parfaits donc d’après la théorie ca devrait aller!!!.......  

Vendredi la joyeuse équipe prend la route des Vosges. Pierre a l’air confiant et FredO pique un petit roupillon histoire de rester en forme après avoir caler le GPS.

Petit passage à Champagney pour récupérer les dossards histoire de nous mettre dans l’ambiance.  L’organisation  bien rodée fait face sans aucun problème aux 2700 participants .dont une quantité impressionnante d’étrangers (Belge, Hollandais, Allemand., Suisses..etc...) Didier Miranda (premier vainqueur de l’épreuve) nous fait un petit débriefe perso : » attention a la planche des belles filles, c’est très vite 3mn d’écart au sommet si tu n’as plus de jus ! » 3 ballon planche

 

Pour la soirée nous sommes accueillis comme des rois dans la famille d’Anthony Philippe, grand champion de triathlon (2ieme a Hawaï dans sa catégorie...RESPECT !...et 3  au scratch à l’ironman de Chalons sur Saône qui s’est déroulé le lendemain de nos 3 Ballons)…Sa gentillesse n’a d’égale que sa modestie et son talent sportif ! Merci encore pour tout à vous 4 ! En écoutant les exploits sportifs de FredO, Anthony et Pierre notre leader du GT je me sens tout petit… « Ils vont me mettre combien dans la vue demain ???? »

 

5h15 réveille, le ciel est bien bas et il a plu un peu cette nuit. Il ne fait pas super chaud. FredO et Doc décident de rejoindre la ligne en vélo (10kms)  histoire pour une fois de s’échauffer avant le départ. Moi, j’aurais bien le temps de me chauffer avec les 8 heures de selle.que je prévois… Je pars donc en voiture. Ca ne fait pas 5mn que je roule qu’il se met à pleuvoir doucement puis beaucoup plus violemment lorsque j’arrive en vu du départ.  Le moral n’est pas bien haut à ce moment la… »8h sous la pluie ??? Combien de kms pour le petit parcours ? »

Tiens il pleut presque plus…ca s’arrête même…aller courage il faut y aller…préparer le matos…Mes 2 compères arrivent à la voiture. Ils sont trempés et FredO transit. Je lui file un k-way de secours. histoire qu’il ne meurt pas de froid avant le départ…mais ca ce n’est pas gagné.

3 ballon depart

 

7h05 je rentre dans le sas des prios (merci Pierrot ! Mais maintenant pour le justifier il va falloir que je rentre dans les 300 premiers pour l’honorer !)

7h15 c’est parti! Comme d’hab  à donf . Sans échauffement j’ai bien du mal à tenir le  rythme…La route est détrempée et je n’ai pas envie de m’en prendre une d’entrée…Les jambes sont lourdes  mais  ce n’est pas grave. La course est longue 15ieme km, mince, c’est FredO qui est arrêté sur le bord de la route. Il a crevé. Je m’arrête aussi. « Tu veux m’a roue ? » Non il refuse il va rentrer et je repars donc… » C’est vraiment pas de chance, tous ces kms en voiture pour finir là.... »

Le ballon de Sevrance passe plutôt bien au train sans affolement. Pour la descente ce sera un peu différent. La chaussée n’est pas en super état et comme elle est toujours mouillée peu de gars font les malins. Un groupe d’une trentaine de coureurs se constitue et nous resterons ensemble jusqu’au pied du Markstein.

70 kms de passés, je me sens pousser des ailes et prends la tète du groupe sur une bonne partie de la montée. 3 ballon foretJ’essaie de me raisonner, de ne pas trop en faire quand même. Même si les sensations sont bonnes  la route est encore longue. Arriver sur les crêtes d’ailleurs avec le froid je suis un peu moins bien. Manger, boire, récupérer et enchainer avec le grand ballon. Voila le programme. La descente sur route sèche est beaucoup plus sympa  Un coup d’œil au chrono. Tout va plutôt bien. Je suis largement  en dessous du temps que j’avais estimé. Si je tiens je peux peut être passer sous les 7h30

3 ballons les vosges

 

A nouveau le groupe s’est reconstitué mais il reste qu’une vingtaine de coureurs. Chacun bosse à tour de rôle et c’est plutôt sympa. C’est donc groupé que nous arrivons au pied du Ballon d’Alsace km 140. J’avais prévu de m’arrêter à ce dernier ravitaillement pour refaire le plein d’eau. Je laisse donc la plus grosse partie du groupe partir. Je perds pas mal de temps à refaire le plein et manger un petit bout mais je préfère ca a une grosse fringale dans les derniers km. 3 ballons cols

 

Je repars seul. Les jambes vont bien, super bien même et rapidement je reprends un premier coureur, puis un second puis d’autres ainsi de suite jusqu’au sommet. Il reste 55kms, il ne faut pas s’enflammer.

   

 

  3 ballons doc 3   3 ballon gigi3  3 ballons fred 2

 

  La descente rapide passe bien (juste un peu de mal à freiner sur les sections pavés avec mon doigt endoloris…).

 

3ballons doc 1  3 ballon gigi1  3 ballons fred 1

En bas nous nous retrouvons à 4. Les relais s'enchainent et  petit à petit nous rattrapons d’autres coureurs qui viennent grossir le groupe  Le 2 ième passage à Champagney se fait au train ainsi que le long faux plat en direction de la planche des Belles filles…Avec 2 autres coureurs nous appuyons un peu nos relais. Lorsque nous nous retournons nous sommes tout surpris de  découvrir que nous avons lâché nos compagnons qui sont désormais à 200m derrière. Tout va bien…Trop bien peut être…

Patatras du rêve je passe au cauchemar !!! 3km avant la bifurcation je vois un coureur isolé…Son  petit gilet Chamrousse flotte au vent !!!!…Ce n’est pas possible !!!…ce n’est pas Pierre ???…M---- !!!...Il a eu un problème méca? un coup de moins bien? ! ! Nous arrivons assez rapidement à sa hauteur. « Aller Pierre, accroches toi …on est plus très loin...Prends ma roue ! Mets-toi à l’abri ! » Je me retourne il n’arrive pas a suivre. Il a bien pris un éclat...Je laisse donc filer mes deux potes.avec un peu de regret… Le pauvre Pierre ne dit pas un mot il est cuit…Je lui passe mon bidon, mes topettes. «C est rien ca va revenir ! On va finir ensemble ! »  Mais au fond de moi je demande comment il va pouvoir passer « la planche»  Ca y est on y est…Menu : 5km entre 9 et 13%...l’enfer après 200 pitons ! 3 ballons planche 3

Pierre a beau relancer il est collé sur le bitume. Je ne sais pas trop ou me mettre pour mieux l’encourager.3 ballons planche 2 Devant ?derrière ? Je récupère mon bidon histoire de le délester un peu. Il serre les dents et ne dit pas un mot. Sur le bord, des gars lui tendent un verre d’eau. Il en prend un à la volée, en renverse les ¾ et avale le reste. Plus lucide il le lance au hasard et rate la zone prévue pour récupérer les gobelets vides. Derrière, je prends mon temps …Pierre est maintenant 50 m devant. La pente est toujours aussi raide…il semble aller mieux ou c’est moi qui vais moins bien? En tous cas j’en bave et n’arrive pas à combler l’écart entre nous.

Deux coureurs nous  passent …Aie ! Ne pas s’affoler il reste 3 kms ...Ils ne vont pas tenir. Toujours 50m entre  Pierre et moi ! Tant mieux…Nous rattrapons 2 coureurs…..Dernier kilomètre…la pente s’adoucit.Pierre jette ses dernières forces dans la bataille…Je ne le rattraperai pas mais je passe le gars qui m’avait repris il y a 3 kms…  3 ballons mouton                                                Vas-y Pierre!!! T'es leader!!!C'est fini!!!!

 

Wouah !!! Je jette un œil au chrono.je vais rater les7H15 …tant pis !…

7h17.17 je passe la ligne une poigné de secondes juste derrière le leader du grand trophée cat 40-49 ! Elle n’est pas belle la vie ?

Mais il est ou ? Il a disparu le leader ? Finalement je  le retrouve épuisé prêt du ravitaillement. Ca y est il reparle. Tant mieux je ne vais pas être obligé de lui apprendre le langage des signes ! Il est au fond du gouffre certain d’avoir perdu le maillot... Il me raconte comment il a pété alors qu’il était dans un temps de 6h50/6h55….Comment il a vu passer plusieurs groupes incapable de prendre leurs roues… « Ce n’est pas grave Pierre, c’est ca le GT, un enchainement de longs parcours ou tout peut arriver  Mais non rien n’est perdu ! Si tu as plus le maillot ce soir la bataille pour le reprendre sur la Morzine, la Vaujany et la Marmotte ne sera que plus belle ! »

 photo 3BALLONSé           photo 3ballons 3

Nous décidons de rentrer pour retrouver Fred qui doit  nous attendre depuis de nombreuses heures.

Mais qui voila, FredO ! Il a fait le parcours en CLM après avoir récupéré une mes roues dans la voiture et être reparti avec 1H30 de retard. Génial finalement !

Il a mis moins de 6h50 si on lui enlève sa pénalité. Quel costaud ! Sans cette crevaison il était c’est certain dans les 20 premiers peut être mieux même !

Nous remontons pour le repas  juste à temps pour entendre l’annonce des nouveaux leaders du GT. »ROMANET FABRICE !!!!!!Et  oui mon Pierrot, c’est bien toi-même si ils t’ont donné un nouveau prénom ! Tu l’as bien défendu ce MAILLOT DE LEADER !!! 3 ballons podium2

Je plaisantais quand je disais que j’aller là-bas pour jouer le St Bernard…Mais finalement nous avons été un peu rattrapé par les événements…Promis la prochaine fois je m’attache le tonnelet de rhum autour du cou!!!!

Au de-là de l’aventure humaine, cette épreuve vaut vraiment le déplacement. Le parcours est plus qu’exigeant et mérite sans aucun doute la comparaison avec la Marmotte. Les paysages sont sans doute moins grandioses que chez nous (mon coté chauvin) car beaucoup sont en foret mais pour qui aime les bosses et le long  c’est un "must". D’ailleurs les étrangers ne s’y trompent et viennent en masse et c’est plutôt sympa. Non seulement ils pédalent et ne rechignent pas à prendre les relais comme trop souvent c’est le cas dans nos courses dans le sud mais en plus ils sont costauds  (seulement 5 français dans les 20 premiers ! ou  24 dans les 107 la place de Pierre) Bravo d’ailleurs à David Polveroni pour sa superbe 8ieme place scratch et 2ieme de la caté ! 3 ballons david

Bon Pierrot, voila à toi de jouer maintenant, je te laisse finir le GT avec FredO ! J’ai la CAC qui m’attend !

3 ballons certificat

 

Merci à Christine Laurent-Aubriot pour ses photos 

 
 

Rédigé par Chamrousse Team Cyclosport

Publié dans #Epreuves

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fred ostian 22/06/2011 20:33



Bravo à notre tintin du CTC



guillaume 22/06/2011 18:45



Bravo à vous 3, et merci Eric pour ce CR. Et vive les grands parcours



pierre romanet 22/06/2011 10:17



Super CR Eric et encore merci 


Dimanche = Je passe le col de SARENNE "tranquillou" puis je lache les wattsss dans Vaujany !!!! 



fred 22/06/2011 09:43



super compte rendu .........voila comme on donne envie d'aller faire les 3 ballons...


2012.......